-24

Tammi Campbell

Oeuvres de l'exposition

La Galerie Division est fière de présenter le travail de l'artiste Tammi Campbell, originaire de Saskatoon, pour son exposition inaugurale. 

S'inspirant directement des courants artistiques que sont le modernisme et le minimalisme, Campbell s'ancre dans les canons de l'histoire de l'art pour mieux les remettre en question et les ébranler. Elle revisite le culte voué au médium de la peinture et en fait son sujet de prédilection, en poussant son potentiel vers des avenues qui forcent une réflexion sur l'œuvre d'art comme objet et sur l'activité de contemplation qui y est rattachée.

En effet, ses toiles monochromes nous leurrent et déstabilisent l'observateur : on se retrouve face à des morceaux de carton, des pans de papier bulle, des bâches pliées et des arêtes de ruban adhésif. Ces matériaux de quincaillerie ne sont en fait que des simulacres soigneusement élaborés seulement avec de la peinture. Que font-ils dans cet espace? Le renversement de position des toiles et de ce qui les recouvre nous force à considérer la mécanique du monde de l'art dans son ensemble, non seulement les œuvres telles qu'elles sont lorsque suspendues sur les murs, mais également ce qui se trame derrière. Une brèche s'ouvre sur l'univers de la conception, de la production, de l'emballage, du transport, de l'entreposage, etc. Le minimalisme que Campbell emploie brouille la limite entre le studio et la galerie, tout en mettant l'emphase sur chaque espace. Ses toiles, camouflées en ready-mades, deviennent invisibles, au point de dissimuler l'œuvre elle-même. 

Les croix apposées sur quelques-unes de ses toiles, telles que Monochrome with Cardboard and Tan Packing Tape et Monochrome with Corrugated Cardboard and Packing Tape, témoignent de cette négation et, assurément, de l'élision d'une voix collective féminine dans un canon majoritairement masculin. En rendant ses toiles sculpturales et illusoires, abondamment détaillées et étonnamment banales, Campbell bouscule nos préconceptions sur le médium qu'est la peinture, condensant une encyclopédie de références dans un langage visuel qu'elle fait sien. 

Tammi Campbell est diplômée de l'Université de Saskatchewan. Son travail a fait l'objet d'expositions solo à la MacKenzie Art Gallery, Regina et aux College Building Galleries, University of Saskatchewan, Saskatoon, et a fait partie de plusieurs expositions à travers le Canada, entre autres à la Mendel Art Gallery, Saskatoon (2015), la Justina M. Barnicke Gallery, Toronto (2014), la Dunlop Art Gallery, Regina (2013), la Mercer Union, Toronto (2013) et à la Galerie de l'UQAM, Montréal (2013). Campbell a également participé à la Biennale canadienne de 2014 et au Symposium international d'art contemporain de Baie-Saint-Paul en 2012. L'artiste vit et travaille à Saskatoon, Saskatchewan. 

Pour plus d'information au sujet de l'artiste